Émission du 22 février

SIMON BOULERICE

Enfant, Simon Boulerice chantait dans la cage d’escalier, parce que sa voix y résonnait beaucoup. Il croyait chanter aussi bien que Whitney Houston. Mais ce n’était pas le cas.

 

Depuis que sa voix a mué, Simon se plait à danser, à écrire et à jouer. Jouer surtout, oui. Parce qu’il aime beaucoup rire. Il sort peu de chez lui. Il le reconnaît : il est un casanier qui sort un soir sur deux au théâtre.

 

Il boit encore son jus d’orange à même le goulot. On ne lui a rien appris. Néanmoins, il a étudié en littérature (Cégep de Saint-Laurent et UQAM), puis en interprétation théâtrale (Cégep de Lionel-Groulx, promotion 2007).

 

Depuis qu’il a fini l’école, il écrit plein de livres. Il tire avec bonheur dans toutes les directions : de la poésie, du théâtre, une série-web, des romans pour adultes, pour ados et pour enfants. Il ne faut pas trop lui en vouloir ; il a envie de parler à tout le monde.